F-Zero X

10 Juil 2015 | Années 90 | 0 commentaires

Jaquette

F-Zero X est un jeu vidéo de course futuriste développé et édité par Nintendo pour la Nintendo 64. Il est sorti au Japon le 14 juillet 1998, en Amérique du Nord le 26 octobre 1998 et en Europe le 6 novembre 1998. En 2000, est sorti uniquement au Japon un add-on comportant entre autres de nouveaux circuits, un éditeur de circuits et un éditeur de véhicules. F-Zero X a été porté sur l’iQue Player en 2004 et est ressorti sur Console virtuelle en 2007.

Le jeu est le troisième épisode de la série F-Zero et le premier à utiliser des graphismes 3D. Il est assez difficile, et similaire au premier F-Zero sorti sur Super Nintendo. Il propose cependant deux nouveaux modes de jeu : la Death Race (« Course de la Mort »), dont le but est d’anéantir les 29 autres pilotes le plus vite possible, et la X-Cup, un générateur de circuits aléatoires.

F-Zero X a été bien accueilli par la presse spécialisée, qui a mis en avant son gameplay rapide, son grand nombre de circuits et de véhicules et la conception de ses circuits. Nintendo a toutefois privilégié la vitesse et la fluidité de l’animation (60 images par seconde, inégalée à l’époque) au détriment des graphismes, choix qui lui fut reproché.

Système de jeu


F-Zero X propose 5 championnats de six courses chacun. Le joueur a le choix entre 6 véhicules dès le départ et 30 une fois les championnats terminés avec succès. La particularité de cet épisode est l’arrivée de la 3D, et donc certaines courses sur ou à l’intérieur d’un tube et possédant de nombreux loopings.

Au xxvie siècle, le joueur est pilote d’un engin mi-voiture, mi-fusée et participe à des courses extrêmes où il peut atteindre des vitesses vertigineuses (jusqu’à 1 000 km/h) et doit affronter 29 autres pilotes.

Développement et musique


D’abord baptisé F-Zero 64, le jeu a été révélé par le magazine Famitsu à la mi-1997. Plusieurs programmeurs de Wave Race 64, dont le programmeur principal, ont fait partie de l’équipe de développement de F-Zero X. Le public a pu tester le titre pour la première fois au Nintendo Space World de novembre 1997. D’après GameSpotF-Zero X est devenu le premier jeu de course à fonctionner à 60 images par seconde, avec jusqu’à 30 véhicules à l’écran. Cependant, pour garantir cette fluidité, Nintendo a dû sacrifier le nombre de polygones par véhicule, la qualité des textures et le détail des circuits. La sortie nord-américaine de F-Zero X a été retardée de trois mois en raison de la politique de Nintendo of America qui était d’espacer uniformément les sorties de jeux Nintendo. Le titre était conçu pour être compatible avec le Nintendo 64DD, mais cette fonctionnalité ne fut pas exploitée en dehors du Japon à cause de l’échec commercial du 64DD.

La musique de F-Zero X est en partie faite de morceaux du premier F-Zero remixés. La haute fluidité du jeu a fait diminuer la qualité des graphismes, mais également celle du son. Les musiques sont pour la plupart monophoniques, même si ce n’est pas le cas des sons d’ambiance.

Le jeu est compatible avec le kit vibration.

Plus d’infos sur Wikipedia.